REMISE DE PALLIUM A S.E. MGR NICODEME BARRIGAH-BENISSAN, ARCHEVEQUE METROPOLITAIN DE LOME CE 23 JUILLET 2020 PAR S.E. REVERENDISSIME MGR BRIAN UDAIGWE, NONCE APOSTOLIQUE

1 305

Son Excellence Monseigneur Nicodème Anani BARRIGAH-BENISSAN, nommé Archevêque Métropolitain de Lomé le 23 novembre 2019, reçoit le jeudi 23 juillet 2020, le Pallium.

En effet, le Pallium est un ornement sacerdotal fait en bande d’étoffe de laine blanche porté sur la chasuble et réservé au Pape, aux Primats, aux Archevêques Métropolitains et à quelques rares Evêques, pour de grandes célébrations eucharistiques. Selon la tradition chrétienne, le Pallium est avant le VIIIème siècle, une relique représentative de Saint Pierre, ce tissu ayant été posé sur son tombeau. Il est le symbole de la plénitude de la fonction épiscopale du Pape sur l’Eglise Universelle et de la mission que lui a confiée le Christ-Tête. Aussi symbole du pouvoir et de la communion avec le Pape, le Pallium évoque la brebis égarée que le Bon Pasteur ramène au bercail sur ses épaules. Il est tissé avec la laine d’agneau pour évoquer l’agneau pascal. De là, il renvoie au zèle et à l’humilité, de même qu’à l’autorité pastorale exercée en tant que service pouvant aller jusqu’au sacrifice.

Notons que les brebis dont la laine sert pour confectionner les Pallia, sont bénies par le Pape le 21 janvier de chaque année en la Mémoire de Sainte Agnès, Vierge et Martyre dont la tombe se trouve dans la basilique Sainte Agnès hors-les-murs à Rome. Cette fille qui à l’âge de 12 ans, ayant rejeté les avances du fils du Préfet de Rome, a vu ses vêtements déchirés alors qu’elle était conduite à travers la ville comme une prostituée ; c’est ainsi que ces cheveux ont poussé miraculeusement pour couvrir tout son corps, faisant d’elle, une « brebis vierge ».

Selon la tradition, les Pallia sont bénis et imposés aux Archevêques nommés au cours de l’année, en la solennité des Saint Pierre et Paul, les deux colonnes de l’Eglise, le 29 juin. Ces Pallia sont frappés de six(6) croix, qui, de même que les extrémités pendantes des Pallia sont de couleur noire.  Le Pape François qui a béni les Pallia le 29 juin 2020, a permis qu’ils soient imposés par les Nonces Apostoliques aux Archevêques dans leurs diocèses, afin de marquer leur proximité aux brebis. Ainsi, à la demande du Pape François et en son nom, Son Excellence Révérendissime Mgr Brian UDAIGWE, Nonce Apostolique près le Bénin et le Togo, actuellement en transition pour rejoindre son nouveau Poste au Sri-Lanka, va imposer le Pallium à Son Excellence Mgr Nicodème BARRIGAH-BENISSAN.

A cette cérémonie, Mgr Nicodème BARRIGAH-BENISSAN sera entouré par ses pairs de la Conférence des Evêques du Togo qui se sont réunis en Session extraordinaire les 21 et 22 juillet 2020 afin d’étudier et de finaliser deux documents importants : 1. Les Normes complémentaires qui, comme son nom l’indique, est un complément des canons du Code de Droit canonique, sur lesquels les Conférences Episcopales Nationales ont compétence pour légiférer en tenant compte des réalités de leur Eglises particulières. 2. Le Guide pratique de la vie et du ministère du prêtre qui va orienter et encadrer la vie du prêtre au Togo.

Puisse le Seigneur donner des épaules fortes à Mgr Nicodème, afin qu’il trouve léger le fardeau de toutes les brebis qui lui sont confiées.

Père Emile SEGBEDJI

SG de la Conférence des Evêques du Togo.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.