23 Juillet 2022 – Messe Solennelle Concélébrée à la Cathédrale de Sokodé. Réception des Travaux de la Consultation Synodale en Diocèse

24

Textes : Jr 7, 1-11 ; Ps 83 ; Mat. 13, 24-31

Excellences Mes Seigneurs :

  • Dominique GUIGBILE, évêque du diocèse de    DAPAONG
  • Jacques ANYILUNDA, évêque émérite de DAPAONG

R.P Émile SEGBEDJI, Secrétaire de la Conférence des       Évêques du TOGO.

R.P. Aristide KAGNOUDA, Vicaire Général du Diocèse de KARA

R.P. Gustave WANME

Chers Pères Concélébrant

Frères et Sœurs de la vie consacrée

Chers membres de l’Équipe nationale du Synode

Bien chers membres de l’Association des Mères Catholique du Diocèse de Sokodé (AMCDS)

Et vous, fidèles des paroisses qui avez fait le déplacement de Sokodé,

Et vous tous croyants ou Homme de bonne volonté

Vous tous auditeurs et auditrice de la Radio Sainte Thérèse

Miséricordieux,

Comme le Père !

Je constate que vous êtes nombreux à cette célébration.

Je vous en félicite.

Vous répondez ainsi, et ensemble, à l’appel de vos Évêques, la Conférence Épiscopale du Togo à venir être témoins de la réception officielle et solennelle du Document qui contient les travaux de la consultation synodale dans tous les 7 diocèses du TOGO.

Nous rappelons le thème du Synode : « Pour une Église Synodale, communion, participation, mission ».

  1. L’Eucharistie et l’Église

L’Église attache du prix à la prière et à l’Eucharistie, faut-il nous le rappeler !

En effet, toute la vie de l’Église tient dans le mystère de l’Eucharistie.

« L’Eucharistie fait l’Église et l’Église fait l’Eucharistie » aimait à répéter le Cardinal Henri de Lubac.

Cette messe solennelle voit la participation effective des Évêques de Dapaong, de Sokodé, du Vicaire Général de KARA, délégué par son Évêque ; et des délégués des 7 diocèses qui ont coordonné la consultation synodale en diocèse.

L’Église qui fait l’Eucharistie reçoit d’abord et avec foi cette Eucharistie comme PAIN DE VIE, comme Aliment pour la Mission, et comme viatique !

Oui, dans la vie de tout bon chrétien, l’Eucharistie est comme ‘‘nourriture qui le prépare pour le Royaume’’.

Saint Jean ne nous conforte-t-il pas, lui qui nous a rapporté dans son évangile ce qu’a dit Jésus !

« Celui qui mange mon corps et boit mon sang a la vie éternelle, et moi je le ressusciterai au dernier jour » (Jn 6, 54)

Frères et Sœurs,

Nous sommes venus pour « proclamer d’abord notre être-ensemble de baptisé, évêques, prêtres, religieux (ses), laïcs. Nous sommes venus aussi pour exprimer avec la Force de l’Esprit Saint la ‘‘Communion de foi et d’amour’’ qui nous habite et qui devrait constituer le socle de nos communautés chrétiennes dans les 7 diocèses du TOGO.

Et nous sommes conscients que cette ‘‘Communion de foi et d’amour dans l’Unité a besoin d’être renforcée,

de même que le degré de notre participation à la vie et à la mission de nos communautés ecclésiales.

  • La Consultation synodale, moment de conversion

La consultation synodale au niveau des diocèses n’a été, nulle part, nous le pensons, un moment de chercher où était « l’ivraie à arracher » de la Vigne du Seigneur. Ce fut plutôt un temps, et c’est cela qui importe, ce fut un moment qui a amorcé dans les cœurs des chemins de conversion : conversion d’attitude, des paroles, de mentalité, conversion de vie.

« Rendez meilleurs vos chemins et vos actes ; et je vous ferai demeurer dans ce lieu ». C’est à nous aussi que le Seigneur s’est adressé au cours de cette consultation et aujourd’hui dans le livre du Prophète Jérémie 7, 3. C’est à l’intérieur du cœur de l’Homme,  de chaque homme qu’il y a de l’ivraie et du bon grain (cf. l’Évangile du jour).

Un des 7 diocèses appréciant l’expérience d’ensemble de la consultation a écrit ceci : « De cette expérience, nous retenons que l’Esprit Saint est toujours à l’œuvre eu égard aux réponses qui  nous sont parvenues soit pour dire, encourager ce qui se fait de bon, soit pour dénoncer sans détour les manques et difficultés, soit pour proposer de façons concrète des stratégies pour améliorer le marcher ensemble. »

  • L’Église tout entière face aux défis : Aggiornamento

L’Église tout entière a besoin, à tout époque, de « mises à jour », (d’aggiornamento) pour mieux accomplir sa mission et mieux gérer les nombreux et divers défis du monde de ce temps.

Dans certaines parties de ce monde, dans certaines parties de notre continent, dans certaines parties de notre pays, ces défis ont pour noms :

Terrorismes, violences, pauvreté, analphabétisme, mal développement…j’en passe. Ce sont de véritables dangers du « vivre et du marcher ensemble », de la « cohésion sociale ». Ce sont des « germes de mort » que tout homme devrait combattre, qu’il soit chrétien ou d’une autre confession religieuse.

Nous porterons dans cette Eucharistie, prière du Christ et prière de l’Église son corps mystique, nous porterons dans nos prières le diocèse de Dapaong et toute la Région des Savanes où des vies humaines sont tuées « sauvagement » surtout en ces derniers jours coupant la joie du vivre ensemble, de travailler ensemble, de se « réjouir ensemble » et détruisant des familles et communautés humaines.

Que l’Esprit Saint engage nous tous ici présent et vous tous auditeurs et auditrices de nos Radios qui transmettent cet événement, que l’Esprit de paix et qui restaure la confiance nous soit donné.

Le Synode a commencé, qu’il continue dans vos communautés, et dans vos cœurs.

Le Pape François nous dit que :

« Le chemin de la synodalité est (…) celui que Dieu attend de l’Église du 3ème millénaire » (Discours pour le 50ème anniversaire du synode des évêques. Octobre2015).

Loué soit Jésus Christ !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.