Un site utilisant WordPress

132ème SESSION ORDINAIRE DE LA CONFERENCE DES EVÊQUES DU TOGO

733

Prot. N°018/SG-CET/2023

132ème SESSION ORDINAIRE DE LA CONFERENCE DES EVÊQUES DU TOGO,

(CET)

COMMUNIQUE DE PRESSE

Du 07 au 10 mars 2023, les Evêques du Togo se sont réunis en Session ordinaire, la première de l’année civile en cours.

Formation permanente.

Cette session a été précédée le 6 mars 2023, d’une journée de formation permanente dans le domaine du Droit Canonique et celui de l’Enseignement Catholique. Concernant le Droit Canonique, les Evêques ont échangé avec trois prêtres membres du Réseau des Canonistes du Togo, sur l’essentiel de la Lettre Apostolique sous forme de Motu Proprio, Competentias quasdam decerneredu 11 février 2022 du Pape François, par laquelle sont modifiées certaines normes du Code de Droit Canonique, et du Code des Canons des Eglises Orientales. Ils ont été instruits sur l’application du principe de subsidiarité comme substrat du Motu Proprio en révision du Code de 1917, écrit dans le but de créer une dynamique de proximité dans l’Eglise, avec une saine décentralisation.

Avec le Directeur National de l’Enseignement Catholique, les Evêques ont suivi la Présentation du Corpus des Textes juridiques de l’institution, adoptés dernièrement, en vue de leur appropriation. Il s’est agi de la présentation des réalités de l’année académique 2022-2023 de l’Enseignement Catholique à travers les Décrets de promulgation des différents statuts et organes, et autres textes de l’Enseignement Catholique.

Entretien avec le Nonce Apostolique.

Le Nonce Apostolique au Togo, Mgr Mark Gerard MILES, lors de son entretien avec les Evêques, a d’abord abordé le message de Carême 2023 du Pape François qui appelle à la conversion, une Eglise en marche vers la célébration de Pâques. Dans l’esprit de la marche synodale, il importe de n’être ni divisé, ni découragé, jusqu’à l’arrivée au sommet de la montagne. En vue de notre transfiguration, le Pape propose deux sentiers : écouter Jésus dans sa parole de même qu’à travers le visage de ses frères, et ne pas se réfugier dans une religiosité faite d’événements extraordinaires.

Le Nonce Apostolique a ensuite présenté quelques éléments du Discours du Pape à la Curie Romaine, à l’occasion des vœux de Noël 2022, où le Souverain Pontife a fait savoir que pour lutter contre les tentateurs déguisés, il faut éviter de se fier à soi-même, et d’avoir une attitude constante de vigilance qui s’entretient, à travers la pratique quotidienne de l’examen de conscience.

Evoquant le 10ème anniversaire du Pontificat du Pape François ce 13 mars 2023, le Nonce Apostolique a demandé aux Evêques d’inviter l’Eglise Famille-de-Dieu au Togo, à prier pour le Saint Père. Il a annoncé que la célébration de cet anniversaire par la Nonciature sera reportée sur le 29 juin 2023, en la solennité des saints Apôtres Pierre et Paul.

Les audiences.

Dans le but d’échanger sur des sujets d’intérêt socio-pastoraux, les Evêques ont reçu d’abord, le Secrétaire Général de l’Œuvre de Solidarité Sacerdotale–Togo (OSS-T) le RP Dieudonné BANTAGUETE, ensuite le nouveau Responsable de Catholic Relief Services (CRS) M. Anicet NEMEYIMANA, et enfin, le  Directeur National de l’Enseignement Catholique le RP Pierre-Chanel AFFOGNON.

Ils ont tour à tour donné aux Evêques, des communications relatives à leurs domaines de mission. Le Représentant de CRS, pour sa première rencontre avec les Evêques en Session,  a présenté les grandes lignes d’action de son Institution au Togo. Le Directeur National de l’Enseignement Catholique a fait le point de la rencontre annuelle de formation des chefs d’Etablissement avec le Conseil Permanent de l’Enseignement Catholique (COPEC) à Kpalimé, du 6 au 10 mars 2023. Il a également présenté les activités du jubilé des 130 ans de l’Enseignement Catholique au Togo, depuis son lancement le 19 novembre 2022, de même que celles qui sont au programme durant toute l’année jubilaire. Les Evêques saluent ici tous les acteurs, ainsi que tous les partenaires de l’Enseignement Catholique, pour leur noble mission de formation de tout l’homme.

Le Synode sur la synodalité.

Tel qu’annoncé à l’Angélus du16 octobre 2022 par le Pape François, la prochaine Assemblée du Synode des Évêques se tiendra en deux sessions, du 4 au 29 octobre 2023, puis en octobre 2024. Les Evêques du Togo se félicitent de la participation active de la déléguée du Togo Mlle Martine ADANLETE, à la phase continentale qui s’est déroulée à Addis-Abeba en Ethiopie, du 1er au 6 mars 2023. Ils prient le Seigneur, afin que les fruits de ces travaux ouvrent dans le cœur de chaque chrétien, la voie d’un « marcher ensemble » profitable à notre Eglise particulière.

A la demande du Secrétariat du Synode des Evêques, le 31 mai 2023, dernier jour du mois de Marie, est retenu pour une célébration de soutien à la préparation de la XVIème Assemblée Générale Ordinaire du Synode des Evêques. Les précisions seront données par chaque Evêque pour ce qui est de son diocèse.

La visite ad limina  apostolorum.

Les Evêques se sont penchés sur leur prochaine visite ad limina apostolorum, (leur Pèlerinage périodique aux tombes des Apôtres Pierre et Paul) qui est programmée du 23 au 28 octobre 2023, et ont commencé à prendre les dispositions nécessaires, en vue d’une rencontre fructueuse avec le Souverain Pontife et des Dicastères romains.

Les comptes rendus des visites des Evêques dans les séminaires.

A la rentrée académique 2022-2023, la CET s’est constituée en groupes de deux ou trois Evêques, pour visiter les trois Grands Séminaires. Ils ont présenté des comptes rendus de ces visites et analysé les réflexions, les préoccupations, les propositions ainsi que les doléances, tant des séminaristes que des formateurs, en vue de meilleures dispositions à prendre.

Visite au Séminaire Saint Jean Paul II.

Faisant suite à une décision prise à leur Session de mars 2022, les Evêques ont désormais au programme, une visite pastorale au Grand Séminaire Saint Jean Paul II, en marge de leur première Session ordinaire de chaque année.

Ils y ont ainsi rencontré les formateurs à qui ils ont rappelé leur devoir de stabilité, d’exemplarité et de fidélité. Les Evêques félicitent ici les formateurs, et les encouragent dans leur délicate mission.

Les séminaristes quant à eux, ont été invités par les Evêques à être sérieux, sincères, disponibles et à se laisser former. Les Evêques saisissent l’occasion pour rappeler aux familles, aux communautés diocésaines et paroissiales leurs responsabilités de s’impliquer positivement dans la formation  des futurs prêtres.

Ils exhortent les fidèles à prier pour les formateurs, afin que toutes leurs actions et décisions coïncident avec la volonté de Dieu pour son Eglise.

La situation sécuritaire dans la région des savanes.

Il y a de cela quelques mois, la Conférence des Evêques du Togo avait lancé un appel de solidarité, en faveur des populations de la région des Savanes, victimes de l’extrémisme violent. Ils remercient une fois encore, tous ceux et celles qui ont contribué, pour peu, par leurs dons, à soulager les victimes. A ce jour, la situation demeure toujours préoccupante, avec un nombre croissant de déplacés. A cet égard, la solidarité n’étant pas une action ponctuelle mais permanente, les Evêques réitèrent ici leur invitation à tous, chrétiens, femmes et hommes de bonne volonté, pour une mobilisation de soutien tant morale que financière à l’endroit de ceux qui sont touchés par ce drame. Les Evêques exhortent les autorités compétentes, à poursuivre leurs efforts, afin de mettre fin à cette tragédie.

Mgr KPODZRO.

Dès l’ouverture de leurs travaux, les Evêques ont échangé longuement avec le Nonce apostolique sur la situation de leur confrère aîné Monseigneur Philippe Fanoko KPODZRO.

La CET lui renouvèle sa proximité, continue de travailler pour son retour, etinvite le Peuple de Dieu à prier pour lui et à implorer du Seigneur la grâce du discernement, afin que soit trouvée une solution appropriée à cette malheureuse situation.

Rapport de la Cour des Comptes.

Les Evêques ont également échangé au sujet du Rapport d’audit de la Cour des Comptes qui, depuis quelques semaines, suscite de vives polémiques sur la gestion du fonds de riposte et de solidarité Covid-19. Ils déplorent les insuffisances constatées dans la gestion de ces fonds. Ilsdéclarent par ailleurs, n’avoir pas reçu d’intéressement, contrairement aux allégations qui circulent sur le sujet.

Violence contre les populations subsahariennes en Tunisie.

Les Evêques condamnent fermement la violence raciale qui s’est déclenchée en Tunisie, il y a quelques semaines contre les populations noires et invitent les autorités africaines à dénoncer cette violation des droits fondamentaux de toute personne humaine tout en apportant l’assistance nécessaire aux victimes.

Les charges au sein de la CET

Avec l’ordination du nouvel Evêque du diocèse d’Atakpamé en la personne de Mgr Moïse TOUHO, les nouvelles répartitions des charges des Conseils Episcopaux et sous-conseils au sein de la CET se présentent comme suit :

  1. Mgr Benoît ALOWONOU, Evêque de Kpalimé, chargé du Clergé, des Séminaires et  de la Vie Consacrée.
  2. Mgr Isaac Jogues GAGLO, Evêque d’Aného, chargé du Laïcat, de la Famille et de la Vie.
  3. Mgr Nicodème BARRIGAH-BENISSAN, Archevêque de Lomé, chargé du Service Episcopal du Développement Humain Intégral (SEDHI), regroupant Justice et Paix, OCDI/Caritas, Santé, Mer/Migrants et Tourisme.
  4. Mgr Jacques LONGA, Evêque de Kara, chargé de la Catéchèse, de l’Evangélisation et de l’Enseignement Catholique.
  5. Mgr Célestin-Marie GAOUA, Evêque de Sokodé, chargé du Dialogue interreligieux, de l’Œcuménisme et de la Culture.          
  6.  Mgr Dominique GUIGBILE, Evêque de Dapaong, chargé de la Liturgie, de l’Apostolat Biblique, de la Théologie et Inculturation.
  7.  Mgr Moïse TOUHO, Evêque d’Atakpamé, chargé des Missions et des Ouvres Pontificales Missionnaires (OPM), ainsi que des Communications Sociales.                                   

Appel à la conversion.

La Conférence des Evêques invite tous les fidèles à se laisser interpeller par le message de ce temps de carême et l’appel à la communion lancé par le synode sur la synodalité dont la phase continentale vient de se tenir à Addis Abeba. Les Evêques exhortent chaque fils et fille de l’Eglise à se préparer à la célébration des fêtes pascales non seulement à travers la prière, le jeûne et le partage, mais aussi et surtout par une conversion authentique des cœurs qui se traduise par une meilleure pratique de la justice sociale conformément au message du prophète Isaïe : « Le jeûne qui me plaît, n’est-ce pas ceci : faire tomber les chaînes injustes, délier les attaches du joug, rendre la liberté aux opprimés, briser tous les jougs ? N’est-ce pas partager ton pain avec celui qui a faim, accueillir chez toi les pauvres sans abri, couvrir celui que tu verras sans vêtement, ne pas te dérober à ton semblable ? » (Isaïe 58,6-7).

                                                                                       Fait à Lomé, ce 10 mars 2023,

                                                                                        Père Emile SEGBEDJI

                                                                                        Secrétaire Général et Porte-parole de la CET.

ALBUM PHOTO DE LA SESSION

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.