Un site utilisant WordPress

LE SYNODE SUR LA SYNODALITE S’OUVRE à Rome, ce 04 octobre 2023

313

Synode : « Ecouter », « comprendre » et « mettre en pratique la volonté de Dieu », tel est le Tweet du Pape François, annonçant l’ouverture de la première session de la XVIème Assemblée Générale ordinaire du Synode des Evêques ce 4 octobre 2023. Il est certain que ce n’est pas par un hasard de calendrier que les travaux de cette rencontre de l’Eglise universelle s’ouvrent ce 4 octobre. Nul ne l’ignore, l’Eglise fait mémoire ce jour, de Saint François d’Assise, celui dont le Souverain Pontife a pris le nom. Il s’agit certainement d’un clin d’œil du Pape François, pour que chacun se mette à l’école de l’humilité de Saint François, en vue de réaliser les objectifs Pour une Eglise Synodale : communion, participation et mission.

Parmi les Cardinaux, Evêques, prêtres et laïcs hommes et femmes, le Togo a son délégué, en la personne de Son Excellence Mgr Dominique Banléne GUIGBILE, Evêque du diocèse de Dapaong. Les travaux sont prévus pour se tenir jusqu’au 29 octobre 2023.

Pour l’histoire, le synode des Evêques a été institué de façon permanente dans l’Eglise, par le Pape Paul VI, le 15 septembre 1965, au début de la quatrième et dernière session du concile Œcuménique Vatican II. Initialement constitué comme un corps consultatif composé des Evêques de toutes les Conférences Episcopales du monde entier, le Synode qui manifeste la collégialité, a pour objectif de discuter des questions majeures pour l’Eglise.

L’instrumentum laboris (document de travail) approuvé lors du XVe Conseil ordinaire du Secrétariat général du Synode qui s’est réuni à Rome les 10 et 11 mai 2023, servira pour les travaux. En rappel, ce document de travail a été le fruit des travaux à la base aux niveaux diocésain, national, et continental. Cette procédure de consultation de toutes les composantes de l’Eglise, donne une allure particulière et unique à ce Synode. Nous y entendons résonner ces paroles du Pape François le 9 octobre 2021 qui nous invitait à devenir ensemble une « Eglise différente ».

Portons les travaux dans nos prières, afin que l’Eglise universelle en tire les meilleurs fruits pour une réelle communion, une pleine participation et une mission bien accomplie selon la volonté du Seigneur.

Père Emile SEGBEDJI

SG, CET

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.