Un site utilisant WordPress

La visite ad limina apostolorum : un pèlerinage périodique des successeurs des Apôtres sur leurs tombes.

431

La foi de l’Eglise en la communion des Saints et la pratique de la communion avec le Saint Père, s’illustrent dans la vie des Evêques par leur pèlerinage périodique quinquennal à Rome, dénommée Visite ad limina apostolorum qui signifie : visite « au seuil [des basiliques] des apôtres ». Il s’agit de visiter principalement les tombes des Apôtres Pierre et Paul, les deux colonnes de l’Eglise.

Que feront les Evêques concrètement ?

Les Evêques, successeurs des Apôtres vont au seuil des basiliques des Apôtres pour y prier, raviver leur foi, demander les grâces pour l’exercice de leurs charges, rencontrer le Saint Père pour lui rendre compte de la gestion qu’ils font de leurs diocèses. Il s’agit aussi de l’expression de la communion des Evêques avec le Souverain Pontife.

Y a-t-il nécessité d’une préparation particulière antérieure?

En effet, avant chaque visite ad limina, les Evêques dressent un rapport quinquennal de l’exercice de leurs charges respectives qu’ils envoient au Saint Siège, via la Nonciature Apostolique. Ce rapport qui est un tour d’horizon de tous les domaines de la charge épiscopale, permet au Saint Père d’avoir une idée sur la gestion de la portion de l’Eglise confiée à chaque Evêque. Cette pratique découle des dispositions du Droit canonique qui stipule ceci en son article 400 § 1 : « L’année où il doit présenter son rapport, au Pontife Suprême, à moins de disposition différente du Siège Apostolique, l’Evêque diocésain se rendra à Rome pour vénérer les tombeaux des Bienheureux Pierre et Paul et se présentera au Pontife Romain ». En cet article du Droit canonique, l’essentiel est dit sur la visite en question.

Ceci étant, hormis les prières et les célébrations,  le pèlerinage dont il s’agit, prend une allure de confirmation et de renforcement des relations hiérarchiques qui existent entre le Saint Siège et les Evêques diocésains. 

Peut-on avoir une idée du programme de cette visite en général et précisément de ce que les Evêques du Togo vont faire ?

Au menu de ce voyage les Evêques programment les célébrations eucharistiques évidement sur les tombes des Apôtres Pierre et Paul, respectivement dans les Basiliques Saint Pierre et Saint- Paul-hors-les-Murs, de même que dans les Basiliques Saint-Jean-de-Latran et Sainte-Marie- Majeure. Il s’agit des quatre (4) Basiliques majeures de Rome.

Cette année, les Evêques du Togo, du 23 au 28 octobre 2023, ne vont pas déroger à la règle : ils célébreront dans les quatre (4) Basiliques majeures pour porter ensemble par l’intercession des Saints Apôtres  Pierre, Paul, Jean et de la Vierge Marie, leurs intentions personnelles, les intentions de leurs Eglises diocésaines, de même que celles de l’Eglise Famille-de-Dieu au Togo.

Au cours de ce pèlerinage, il est programmé une visite dans divers Dicastères selon les choix des Evêques, avec la priorité au Dicastère pour l’Evangélisation. Ils y auront des échanges avec les Cardinaux Préfets de ces Dicastères.

Ainsi, les Evêques du Togo seront-ils aux Dicastères pour l’Evangélisation, pour les Textes Législatifs, pour le Culte Divin et la discipline des Sacrements, pour les Instituts de vie Consacrée et les Sociétés de vie Apostolique, et à la Commission Pontificale pour la Tutelle des Mineurs.

Il arrive que certains Dicastères donnent une invitation aux Evêques qui y répondent favorablement ou pas, selon leur agenda. Il en est ainsi cette année pour l’Académie Pontificale des Sciences et des Sciences sociales qui a invité les Evêques du Togo.

Il y a quelques autres rencontres qui sont à l’agenda, notamment celles avec les prêtres et personnes consacrées Togolais vivant à Rome. Mais les deux rencontres centrales que les Evêques auront, sont celle avec le Saint Père et celle avec le Cardinal Secrétaire d’Etat.

Nous informons le peuple de Dieu au Togo, que les Evêques seront avec le Saint Père François dans la matinée du vendredi 27 octobre 2023.

Et le samedi 28 octobre 2023, le dernier jour de cette visite, ce sera avec joie que les Togolais à Rome qui le pourront, se joindront aux Evêques pour une célébration eucharistique à 07h00 à la Basilique Sainte-Marie-Majeure.

Que conclure ?

Il est judicieux de rendre grâce au Seigneur pour l’opportunité de cette visite ad limina. Car, elle a été empêchée par la pandémie à Coronavirus, il y a de cela trois (3) ans. De fait, la dernière visite des Evêques du Togo remonte à 2015, et ils devaient retourner à Rome en 2020. Nous ne pourrons donc que rendre grâce au Seigneur pour sa tenue effective cette année.

Nous prions le Seigneur, afin qu’il fasse rejaillir sur l’Eglise universelle et sur celle particulière au Togo, les grâces des célébrations eucharistiques lors de ce pèlerinage, par l’intercession des Apôtres et de la Vierge Marie.

Père Emile SEGBEDJI

Secrétaire Général et

Porte-Parole de la CET.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.